Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 17:00

 

http://img15.hostingpics.net/pics/363210index.jpg

 

Texte hommage envoyé par D.K  ( chanson originale de Johnny Halliday : Quelque chose de Tennessee)

 

On a tous quelque chose en nous de ceux de Charlie
Cette volonté de parodier la vie
Ce désir fou de vivre une autre vie
Ce rêve en nous avec leurs mots à eux
Quelque chose de ceux de Charlie

Cette force qui nous pousse vers l'infini
Y a peu d'amour avec tellement d'envie
Si plein d'humour avec tellement de bruit
Quelque chose en nous de ceux de Charlie

Ainsi dessinaient ceux de Charlie
Le cœur en fièvre et le corps démoli
Avec cette formidable envie de vie
Ce rêve en nous c'était leur cri à eux
Quelque chose de ceux de Charlie
Comme des étoiles qui s'éteignent dans la nuit
A l'heure où d'autres s'aiment à la folie
Sans un éclat de voix et sans un bruit
Sans un seul amour, sans un seul ami

Ainsi disparurent ceux de Charlie
A certaines heures de la nuit
Quand le cœur de la ville s'est endormi
Il flotte un sentiment comme une envie
Ce rêve en nous, et leurs images à eux
Quelque chose de ceux de Charlie

Quelque chose de ceux de Charlie
Y a quelque chose en nous de ceux de Charlie

Partager cet article

Repost 0
Published by BRUDIPAT - dans No comment
commenter cet article

commentaires

Geneviève 10/01/2015 11:54

Merci pour ce texte !
7 au 10 janvier 2015...Je me croyais revenue bien des années en arrière...La guerre serait elle à nouveau déclarée? (guerre ne voulant pas dire son nom). Mais l'angoisse est là...

BRUDIPAT 16/01/2015 15:54



Merci à vous et à DK.



DK 08/01/2015 16:36

On a tous quelque chose en nous de ceux de Charlie
Cette volonté de parodier la vie
Ce désir fou de vivre une autre vie
Ce rêve en nous avec leurs mots à eux
Quelque chose de ceux de Charlie

Cette force qui nous pousse vers l'infini
Y a peu d'amour avec tellement d'envie
Si plein d'humour avec tellement de bruit
Quelque chose en nous de ceux de Charlie

Ainsi dessinaient ceux de Charlie
Le cœoeur en fièvre et le corps démoli
Avec cette formidable envie de vie
Ce rêve en nous c'était leur cri à eux

Quelque chose de ceux de Charlie
Comme des étoiles qui s'éteignent dans la nuit
A l'heure où d'autres s'aiment à la folie
Sans un éclat de voix et sans un bruit
Sans un seul amour, sans un seul ami

Ainsi disparurent ceux de Charlie
A certaines heures de la nuit
Quand le cœoeur de la ville s'est endormi
Il flotte un sentiment comme une envie
Ce rêve en nous, et leurs images à eux
Quelque chose de ceux de Charlie

Quelque chose de ceux de Charlie
Y a quelque chose en nous de ceux de Charlie

BRUDIPAT 08/01/2015 21:27



Très touchant, merci  Daniel !



Geneviève 08/01/2015 08:25

Comment ne pas être solidaire avec Charlie Hebdo ? Notre liberté d'expression et...notre LIBERTE sont en jeu !
Je suis triste...

BRUDIPAT 08/01/2015 13:03



C'est tellement horrible et lâche, je suis triste aussi !